Foodsaving Stockholm

Dans le monde entier, les gens manifestent et demandent des mesures permettant d’enrayer le réchauffement et le changement climatiques. Outre ces actions, nous pouvons et devons agir concrètement dans le domaine souvent oublié du gaspillage alimentaire. Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), un tiers de la nourriture dans le monde est gaspillé au cours de la chaîne d’approvisionnement, participant ainsi à hauteur de 8 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Par conséquent, si la perte et le gaspillage de nourriture étaient un pays, ce serait le troisième émetteur de gaz à effet de serre au monde. Les structures capitalistes et consuméristes ont conduit à la réduction des encouragements à l’utilisation efficace de la nourriture. Le gaspillage est colossal – et les raisons nombreuses : légumes déformés, emballages endommagés, mauvais étiquetage, erreurs dans les prévisions, invendus, etc. Ce sont là les symptômes des défaillances structurelles de notre production alimentaire industrialisée ; le gaspillage alimentaire est inhérent à ce système.
Nous sommes d’avis que pour résoudre un problème, il faut tout d’abord se désolidariser des pratiques qui l’engendrent. La hiérarchie conduit à la passivité des individus qui attendent les décisions de leurs supérieurs et n’osent prendre d’initiatives. Les organisations à but lucratif ont pour objectif et priorité de réaliser des bénéfices.
Notre objectif n’est pas simplement de réduire le gaspillage alimentaire, mais aussi de soutenir et d’encourager l’entraide, la responsabilité individuelle, l’organisation non hiérarchique, l’égalité, l’équité et la solidarité. Nous nous alignons sur le mouvement de l’économie coopérative et solidaire pour rejeter les structures capitalistes à la racine du problème.

Nous voulons créer un groupe de réduction du gaspillage alimentaire à Stockholm et nous avons donc besoin de membres ! Nous vous encourageons vivement à participer activement et partager vos idées novatrices.
Une première réunion est prévue le 24 septembre à 18 h dans les bureaux de Greenpeace au Rosenlundsgatan 29B.

Ce n'est qu'en nombre que nous pourrons déclencher un véritable soulèvement. Aidez-nous à lui donner forme : nous avons besoin de vous !